4 + 1 Experts donnent leurs avis pour SEO 2015

  • 05-01-2015

Le SEO n’a jamais été un concept statique. Les stratégies il y a 10 ans de se classer les sites web ne s’appliquent plus aujourd’hui. Les moteurs de recherche changent constamment leurs algorithmes dans leur recherche pour offrir les meilleurs résultats de moteur de recherche à leurs utilisateurs. Selon  Moz(http://moz.com/google-algorithm-change), il y a déjà eu 13 mises à jour majeure de l’algorithme de Google en 2014 seulement. Donc quelles tendances pouvons-nous nous attendre avec SEO de cette année 2015?

AndrieuOlivier Andrieu: http://www.abondance.com/

Je pense que Google va annoncer plus de 1 000 changements de son algorithme en 2014, puisqu’il y en a eu 665 en 2012 et 890 en 2013 :) Bref, près de 3 par jour :)

 

Diffiicile de faire de la divination, bien sûr, mais on peut imaginer que l’année 2015 tourne autour de quelques mots pour les moteurs de recherche : anticipation, sémantique, géolocalisation, personnalisation, moteur de réponse (toujours un peu plus), expertise et lutte contre le spam. Mais, comme chaque année depuis 20 ans, je ne vois pas de rupture technologique forte en 2015, mais plutôt une évolution continuelle vers plus de pertinence dans les résultats. Et une adaptation encore plus forte des techniques SEO !

 

 

patricePatrice Krysztofiak: https://www.sitepenalise.fr/

 

Pour moi le SEO 2015 passera nécessairement par le buzz et le « charme » , il va falloir se différencier avec d’obtenir du contenu suffisamment différent qui attire l’oeil, mais aussi qui montre notre différence, le robot de Google tentant de placer des sites « différents » en page 1 afin de proposer un éventail varié de choix à l’internaute, ce ne sera pas la peine de faire comme les autres du secteur…

 

 

 

alexandresantoniAlexandre SANTONI : http://www.keeg.fr/

 

A mes yeux, le SEO 2015 se réintègre dans des actions plus larges : l’année 2015 renforcera l’association entre référencement techniques et webmarketing. L’aspect technique sera fondamental en 2015, principalement pour les sites avec un bon nombre de pages. Cela va du simple balisage à la notion de crawl en passant par les questions d’indexation / desindexation ou encore la valeur des liens. Cet aspect technique devra être associé à des actions liants communication web, UX et SEO. Je pense en premier lieu aux stratégies éditoriales, à la manière de diffuser et d’accroître sa popularité, à l’accès mobile et l’amélioration du comportement utilisateur on-site.

 

unnamHermann $upermatrix : http://www.borderlinetv.biz/

 

LA FIN DU WEB 2.0?

Il est évident que l’on ne peut faire ici de prédictions à 100% exactes sur les changements probables d’Algorithme qui vont intervenir en 2015. Toutefois, des ‘tendances’ se degagent. L’internet fourmillant de bruissement électronique tantôt inquiétant tantôt éxcitant… Personnellement nous nous attarderons sur les différentes opprtunités et menaces émanant de ces ‘bruissements’ pour essayer de tirer au clair une sorte de parcours fléché DE la grande autoroute de l’information.

En termes d’opportunités:

  1. Il ya une course certaine entre les différents algorithmes (Bing, Yahoo, Google,…) pour fournir les meilleures solutions et cela va toujours motiver des changements d’algorithme. D’autant plus, que je prédis que ces algorithmes seront bientôt concurrencés par des algorithmes ‘spécialisés’ ou ‘niches’ (comme Qwant etc..) où alors des algorithmes appartenant aux réseaux où medias $ociaux tels que Facebook ou même Twitter et qu’il y’à là pour eux de

nouveaux territoires à explorer. Google+ pourrait jouer ce rôle de moteurs de recherche pour réseau social par exemple et sortir de son aspect « réseau $ocial ‘à moitié-vide, à moitié-plein’  et reprendre le leadership que l’on a toujours associé au géant du web 2.0.

En termes de menaces:

Bien que nous ne les considérions pas comme de  « réelles » menaces avant 2/3 ans, les algorithmes et moteur de recherches appartenant aux réseaux et médias $ociaux sont la plus grande menace pour les moteurs de recherche web 2.0. Facebook a introduit le Hashtag, alors que Twitter a adopté le format ‘Page’ de Facebook, tandis que Instagram prend le pas sur Twitter, passant la barre des 300 millions de profils! >> Les moteurs de recherche du web 2.0 vont devoir intégrer les résultats de ces réseaux dans leur résultats de recherche. Cette nouvelle donne va bouleverser l’ordre et l’indexation utilisée actuellement sur les moteurs de recherche web 2.0. C’est une évidence! >>  Ce qui normalement, METTRA FIN au web 2.0 où au moins, ET ‘malheureusement nous débarrassera de ces éléments les plus ‘fragiles’ !

Bonus

David Licoppe: https://www.seolius.com/

davidlicoppeL’observation attentive des mises à jour réalisées cette année (portant notamment sur les sites qui trichent afin d’optimiser leur référencement ou qui ne fournissent aucune information de valeur à l’internaute) permet de prédire le SEO en 2015. Il faut en effet s’attendre à ce que Google continue de rendre ses résultats plus pertinents que jamais. Pour pallier aux très nombreuses mises à jour de Google, il faut se focaliser plus particulièrement sur le marketing de contenu.
D’un point de vue SEO, Google se penchera sur les entreprises disposant de solides compétences dans ce domaine, car elles représentent ce que le moteur de recherche souhaite soutenir. Une stratégie de contenu réussie apportera : un contenu pertinent et orienté vers la cible ; un partage et un suivi sur les réseaux sociaux ; des signes d’activité sur le site ; ainsi qu’une meilleure maîtrise du secteur d’activité. Toutes les mises à jour récentes de Google ont d’ailleurs été conçues à cette fin. Ainsi pour une entreprise, les évolutions attendues pour 2015 dépendront largement de sa situation vis-à-vis d’une stratégie active de marketing de contenu.

je terminerai par dire « le SEO n’est donc pas éteint ! »

/ /

2 réponses à “4 + 1 Experts donnent leurs avis pour SEO 2015”

  1. Bonjour Angelo, je ne connaissais pas Hermann, merci pour la découverte. En 2015 le SEO va connaître de nombreux changements, pas tant dans le fond mais dans la forme, avec une discrétion plus importante des acteurs du référencement naturel qui vont peu à peu cesser de « partager » leurs connaissances, plus souvent exploitées par les concurrents ou les prospects que génératrices d’autorité ou de leads. Je parle de vrai partage, pas de partager des infos que tout le monde connaît déjà, ou partager des trucs invérifiables.

    • Salut Julien,

      Tu as raison il faut partager pour recevoir. Les utilisateurs et des clients potentiels veulent recevoir le contenu (le texte, des images, la vidéo, etc) pertinent et adapté à leurs besoins. Ce n’est pas à peu près du contenu est le roi ou plus de contenu est plus un roi. Cela concerne le contenu juste au moment juste pour les utilisateurs justes.

Laisser un commentaire