Interview SEO, Frederic Devaux

  • 09-10-2015

frederic-devauxPour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter brièvement ?
Présentes-nous aussi ton Agence? Qu’est ce qu’elle fait exactement ? Quels en sont les services ?

Tout d’abord, bonjour, et merci à toi de m’accueillir sur ton blog. Je suis Frédéric Devaux, j’ai 33 ans, et je suis nouveau un venu dans la sphère SEO, donc je pense que beaucoup ne me connaissent pas :-)
Je travaille dans le web depuis une dizaine d’années, en commençant en tant que développeur d’applications web PHP / MySQL. J’ai évolué vers le poste de chef de projet et j’ai monté ma première société en 2009, créatrice de sites et applications web. Petit à petit, je me suis intéressé au SEO, et ce monde a commencé à me fasciner. En Avril dernier, j’ai décidé de sauter le pas, j’ai quitté ma propre société pour me monter en indépendant dans le SEO, cette nouvelle société s’appelle FDSEO.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Parce que c’est avant tout un métier qui touche à tout : développement web, ergonomie graphique, marketing, rédactionnel, communication, … on ne s’ennuie pas et on accède à plein de métiers et problématiques diverses, en plongeant dans la stratégie des entreprises, c’est extrêmement intéressant et formateur.

Est-ce celui pour lequel vous avez été formé après l’école ?

En fait, à l’origine, j’ai un diplôme d’ingénieur en télécommunications … donc autant dire que non, pas du tout ! J’étais destiné à travailler dans des bureaux d’étude à faire de la recherche dans mon coin, et c’est une situation complètement opposée dans laquelle je suis aujourd’hui, et je ne le regrette pas ! Le métier de SEO est beaucoup plus enrichissant intellectuellement parlant, et de travailler pour soi est un véritable défi !

Quel est pour vous le secret de la réussite dans ce métier ?

Je dirais qu’il faut avant tout être curieux et ne pas écouter tout ce qui se dit sur internet. Même s’il prend du temps, le test est à la base de tout, et c’est primordial d’avoir ses propres sites pour faire des tests. Ensuite, il faut communiquer, le réseau est très important, comme dans tout métier.
Comme je le disais, je débute dans le métier, mais j’essaie de sortir un peu de chez moi en prenant des formations, en participant à certains événements SEO (comme le Black & White SEO fin Octobre à Lyon), mais aussi en prenant part à des réseaux d’entreprises pour le réseautage local.


 

Rentrons un peu dans le vif du sujet, pour toi qu’est-ce que le SEO aujourd’hui?

Même si je ne pratique le SEO à 100% de mon temps que depuis 6 mois, je l’observe depuis longtemps … Au fond, je ne sais si le SEO a tant changé que ça, en tous cas, la méthode globale, elle, n’a pas changé : on optimise un site techniquement, on crée du contenu à valeur ajoutée basé sur des mots clés et on gagne en notoriété via des backlinks.
Ce qui a changé, c’est plutôt le rapport à Google qui serre de plus en plus la visse. Mais il faut faire avec, et prendre des risques en connaissance de cause si on le souhaite.

Quels sont tes secrets pour un bon référencement ?

Une bonne base technique, un bon contenu et des liens de qualité.
Bien sûr, il y a des astuces complémentaires, mais c’est la base. Si on a ces ingrédients, on est armé pour ranker.
Ensuite, il faut un minimum de patience, de persévérance, et un maximum de motivation

 

Et comment mener une veille efficace dans le domaine du référencement ?

Personnellement, je fonctionne beaucoup avec Twitter. J’aime aussi prendre le temps d’écouter les podcasts, souvent très intéressants.
Et puis il y a le forum Scripts SEO, http://www.scripts-seo.com/, vraiment très intéressant, à découvrir pour ceux ne connaissant pas !

Quels sont tes 3 outils SEO indispensables ?

Les logiciels que j’utilise le plus : SeCockpit, Ranks et SEObserver.
Le 1er pour dénicher des idées de mots clés intéressantes, le 2nd pour suivre le positionnement des mots clés et le 3ème pour la partie netlinking et le suivi concurrent. J’utilise également Ahrefs pour la partie backlink, il apporte de bons petits plus. Ça représente un budget, mais je préfère mettre toutes les chances de mon côté.

 

Quel a été pour toi le plus gros défi SEO ?

Pour le moment, mon plus gros défi, ça a été de me lancer dans le grand bain … J’avais une société de 10 personnes, ça tournait pas trop mal, et j’ai décidé de tout plaquer pour me lancer dans le SEO … Un risque calculé vu que j’avais déjà un petit réseau, mais un risque quand même.

Maintenant, je repars de zéro, j’ai besoin de progresser et de gagner en expérience, je voulais absolument m’en donner les moyens, en terme de temps et en terme de financement.

As-tu quelques préconisations SEO pour 2016?

Très honnêtement, je n’aurais pas cette prétention. Mais je ne vois pas pourquoi ça changerait d’ici 2016 … en faisant du bon boulot, il n’y a pas de raisons de ne pas avoir de résultats.

Quels conseils donnerais-tu aux débutants SEO et quels sites conseillerais tu à ceux qui souhaitent apprendre le SEO aujourd’hui ?

C’est marrant, car je me considère moi-même comme un débutant. Donc je dirais : « Persévérez, donnez-vous les moyens de vos ambitions, formez-vous, mettez en place des sites de test, ne lâchez rien », car je pense que le SEO a encore de beaux jours devant lui !

/ /

Une réponse à “Interview SEO, Frederic Devaux”

  1. Bonjour @Angelo et @Frédéric Devaux

    Le seo est en effet un grand-bain, il n’y a pas de doute la-dessus. Mais voilà, moi je dirais qu’il a beaucoup changé ces derniers temps avec l’arrivé des algos qui sont de plus en plus intransigeant en matière de qualité (autant pour les bons référenceurs). Mais voilà, c’est aussi un bien qui fait du mal car les old school en seo doivent revoir leurs linking à la loupe. Je dirais que le seo ne connaitra jamais une stabilité quelconque, déjà que Google nous fait des tours de passe-passe comme il le souhaite… ça ne m’étonnerais pas par exemple de voir qu’un jour le PR retrouvera son importance dans le classement des sites!!!

    Mais bon, avec le temps, tout peut changer. Bonne continuation dans le SEO à vous deux et à tous les référenceurs…

Laisser un commentaire