Les confidences d’Alan Cladx

  • 20-08-2015

alan Cladx

Bonjour à tous et à toutes!

Aujourd’hui, je vous propose une interview d’Alan Cladx : une interview très riche, abondante et plein d’humour. Si vous travaillez dans le SEO, vous devez le connaitre.

Avant tout, je tiens à remercier Alan d’avoir accepté mon invitation. Comme tu as beaucoup de choses à faire, je ne pensais pas que tu aurais le temps libre de répondre à un simple référenceur avec son blog rose et son jeune groupe : Za’SEO. Cela me fait beaucoup plaisir ! Grazie mille.

Questions sur Alan Cladx :


Pour ceux qui ne te connaissent pas encore, peux-tu te présenter brièvement ?

Bonjour, je suis Alan CladX, Stagiaire (#joke)

Plus sérieusement, je suis un geek qui a décidé de vivre de sa passion des nouvelles technologies. J’ai ouvert ma société en 2001 (aucun bagage, diplôme ou même eu un seul cours d’informatique) mais le web m’intéressais. Une superbe opportunité qui allait grandir et avait un avenir prometteur.

Raconte-nous comment tu es tombé dans le SEO

J’ai commencé comme tout à chacun par ouvrir des sites avec des cms de l’époque, puis j’ai décidé de m’orienter dans le développement afin d’obtenir des sites qui correspondent à mes besoins. Là, quitte à partir de zéro je me suis intéressé aux vrais opti de dev OnSite pour faire du trafic, et me voilà balbutiant dans le SEO. Puis viennent les optimisations OffSite, car c’est bien joli d’avoir un beau site optimisé , si aucune route n’amène de clients à ce site, cela ne sert à rien.

En 2003 , environ , j’ai migré sur le business adulte. Je me suis dit qu’un monde de requins où les gens se tapent dessus à coup de techniques réfléchies et marketing poussé ne pouvait que m’apprendre des choses. La première année dans l’adulte a été un massacre, lol, des baffes tous les jours, des remises en cause. Je n’ai pas réussi à faire un seul euro, et j’étais même montré du doigt , etc.

Mais je me suis relevé et j’ai appris, et à force de faire, refaire, regarder, analyser j’ai développé ma propre stratégie et commencé à faire du C.A. Puis j’ai décidé d’étendre mon activité au maximum de niches dans tous les secteurs et relever des challenges de plus en plus gros.

Qu’aimes-tu le plus et le moins dans ton métier ?

Le challenge et l’évolution perpétuels ! Quand je vois les stratégies que l’on met actuellement en place pour être premier , je me dis que 10-15 ans en arrière si on avais adopté cette strat on serait mieux que premier ^^

Aujourd’hui, que t’apporte ce métier sur le plan personnel ?

Le fric ça compte ? Lol, sinon des échanges avec des personnes intéressantes car pour bien appréhender les grosses strat dans leur globalité , il faut des personnes logiques, curieuses et douées  pour penser différemment. Forcément cela entraîne de longues soirées avec des discussions autour d’un bon rhum.

Aimerais-tu changer de métier et si oui lequel choisirais-tu ?

Pour rien au monde ! Je vis avec ma passion et elle me permet de gagner ma croûte, pourquoi changerais-je ?

Questions sur le SEO:


A chaque fois que tu as participé à différents concours, tu es toujours en TOP3. Tu as été aussi élu trésorier ce 30 Mai 2015, et tu es en tête de liste pour les top 100 des experts SEO , les plus influents sur les réseaux sociaux. Tout ça veut dire que tu es parmi les meilleurs. Félicitations !

Parmi les meilleurs je ne sais pas, il y a beaucoup de candidats qui restent inconnus. Mais après en terme de taille de réseaux de sites je dois être pas mal placé. Aujourd’hui mon équipe est composée de 21 personnes, je possède plusieurs millier de sites et depuis le 28 février 2015 ,  je draîne 1 % du trafic français (basé sur les boxes ADSL). En attendant je vous encourage tous à devenir adhérent au Seo Camp (en plus je fais les comptes).

Alors pour toi , qu’est-ce que le SEO aujourd’hui?

Le SEO, c’est l’art du Masse Media en direction de Google afin d’obtenir le ranking désiré pour le client. Cela inclus de nombreux facteurs valorisants ou obligatoires.

Mais avant de se lancer dans un tel périple est ce que le site mérite la place convoitée ? Entre le site de chauffeur de taxi qui veut être référencé sur le mot clef Facebook car « il doit y avoir plein de gens qui tapent ce mot clef » (c’est du vécu), les sites marchands qui ne présentent que des ref sans caractéristiques etc. c’est compliqué.

Pour y arriver il faut bien comprendre que Google cherche la pertinence. Il part sur le fait que l’utilisateur qui tape un mot clef dans Google, c’est une forme de question sans phrase ni ponctuation. De fait est-ce que le site cible est une réponse aux clients , qui fonctionne dans la sémantique de l’utilisateur ?

Quels sont tes secrets pour un bon référencement ?

Un bon site avec un bon contenu et une bonne expérience utilisateur c’est déjà 1/2 du travail effectué. Après arrive la notion de netlinking (#Devil sort de ce corps). Quoiqu’en disent les règles de Google, il faut des liens, mais pas du linking de goret qui met 50 liens dans la journée avec « Mon Super Keyword », il faut avoir le goût du naturel tout en étant artificiel ;)

Si le site cible n’a aucun lien, pourquoi demain 200 sites le linkeraient d’un coup ? Il faut être progressif, intégrer des ancres types « cliquez ici », « ndd.tld », « image » « voir la » etc.

Le premier jour on commence tranquille avec max , un lien par jour, puis au bout d’un mois Google commence à avoir l’habitude de voir des liens apparaître on peut donc commencer à augmenter un peu le régime et ainsi de suite.

Évidement , utiliser en spot de liens des sites dans la même sémantic que le mot clef et ayant un bon indice de confiance . Perso j’aime bien les indices TF/CF de Majestic.com

Moi , pour résoudre le problème de la recherche du spot parfait pour mes clients, j’ai résolu le pb différemment .  Je crée un réseau de sites complexes avec cms polymorphe sur plusieurs registrar/ et geo ip. Du coup , j’ai toujours à l’instant T , des centaines de sites pour mes clients , peu importe la théma (notre rythme de création est entre 100 & 200 / semaine) depuis quelques années.

Et comment mener une veille efficace dans le domaine du référencement ?

Twitter est l’une des meilleures si ce n’est la meilleure source de réflexion. Je précise bien de réflexion car il faut savoir lire les infos qui passent , il est dit un peu tout et n’importe quoi, donc après rien ne sera plus efficace qu’un test.

Après pour les échanges j’ajouterai les événements comme ceux du Seo Camp ou le forum webmaster adulte Bizpowa  pour voir de nouvelles techniques de marketing ou de réflexion.

 

Quels sont tes 3 outils SEO indispensables ?

Développant mes propres outils , mes réponses ne vont pas t’aider, cependant j’en ai quelques unes qui viennent à l’esprit :

- Majestic  – Pour un bon indice sur la confiance du site et son profil

- AnalyticsSeo – Parce que c’est des bons potes et qu’il ont un super produit qui va sortir mais chut c’est #confidentiel le nom de code est « Market Share »…

- ExpirredDomains – Pour trouver des domaines intéressant à snapper

- DomComp – Pour trouver le registrar qui a le meilleur prix en fonction des promotions du moment

Donne-nous tes 3 facteurs clés de succès pour une stratégie SEO :

- Ne pas être un goret

- Connaître sa concurrence & les volumes de recherches

- Réaliser ses propres tests car les meilleurs tuyaux vous ne les trouverez jamais par écrits

Quel a été pour toi le plus gros défi SEO ?

Heu… réaliser mon projet de réseau de sites qui soit le plus discret possible ainsi que mettre en place un process de travail qui soit efficace et rapide tout en vulgarisant les rapports aux non initiés SEO

As-tu quelques préconisations SEO pour 2016 et penses-tu que ce métier existera encore dans quelques années ?

Le SEO est mort, bordel on arrête pas de vous le dire ! Oui il est mort pour ceux qui n’ont encore rien compris aux stratégies et fonctionnement. Le SEO a encore de longues années car il ne faut pas s’arrêter à Google, pensez aux autres moteurs de recherches, aux nouvelles techno vocales sur smartphone, au ref api dans les appstores et surtout demain ce ne sera plus des sites que l’on référencera mais surtout la e-réputation des gens et entreprises.

Quels conseils donnerais-tu aux débutants SEO et quels sites conseillerais tu à ceux qui souhaitent apprendre le SEO aujourd’hui ?

Informez vous, mais surtout faites des tests !

Pour vos sources en plus du SEO Camp et Bizpowa, je mettrais l’excellent blog et « Podcast SEO » de Yakamama

 

Merci Alan, je n’ai plus de question :-)

C’est @CladXXX pour le suivre

 

 

/ /

2 réponses à “Les confidences d’Alan Cladx”

Répondre à Angelo Ronald